Passionné, comme je l’étais déjà en 1969 l’année de mes 13 ans et de mes premières balades à vélo de course.

Cette année-là, Eddy Merckx gagne le premier de ses cinq Tours de France sur un vélo italien en acier Colombus à son nom, monté en Campagnolo Record.

Roger Pingeon, son dauphin, roule avec un vélo Peugeot également en acier réalisé avec des tubes de fabrication anglaise Reynolds, équipé de composants français Stronlight et de freins Mafac.

C’est également l’année de la création de mon premier atelier mécanique dédiés aux vélos de course. Puis 12 ans plus tard la commercialisation de ma propre marque de vélos toujours…. en acier !

Puis 12 ans plus tard la commercialisation de ma propre marque de vélos toujours…. en acier !

Pour moi, marchand de bicyclettes, les années bonheur se situent au milieu des années 90, plus précisément en 1996 (n° 1 des ventes en Europe de la marque Serotta U.S.A) des magnifiques cadres en titane. Puis dès 1999 les années Armstrong et les fameux vélos Trek en Carbonne O.C.L .V (15 ans dans le Top Ten des vendeurs de Suisse ) sans oublier les années Alinghi (Defender de 32eme coupe de l’America en 2006) ou encore une fois, j’ai eu la chance de concevoir et de commercialiser un vélo Ltd Edition full composite.

Sans oublier entre temps les cadres en alliage d’aluminium, collés ensuite soudés, de toutes les marques, du bon et, malheureusement du moins bon !

1975, arrivée sur le marché des premiers pneus à haute pression de la marque Michelin, du casque à coque rigide du fabricant Bell.

1984, fini les cales pieds et les lanières à serrer, c’est l’avènement de la pédales automatique Look, des roues lenticulaires, des guidons aérodynamiques….

 

1993 année de la révolution du système de vitesses…intégré dans les fameuses poignées Shimano Dura-Ace STI ( Shimano Totale Intégration) une année avant en

 

1992 la firme Mavic tentait déjà de commercialisé un changement de vitesse électronique….sans grand succès !

Tous ses cadres, vélos et accessoires mythiques du début des années 70 à la fin des années 90 seront à découvrir ou redécouvrir lors de votre prochaine visite au musée…au plaisir de vous rencontrer pour vous faire partager ma passion toujours intacte.